Le symbole automobile : pimp my mind ! – Festival Belluard Bollwerk International

La performance BOLIDAGE et la conférence LECTURE AUTOMOBILE des frères Harald et Erik Thys jettent un regard croisé sur l’univers plus ou moins décadent de l’automobile, contrastant avec le monde de l’art contemporain du Festival Belluard Bollwerk International.

Quelle heureuse surprise que de voir deux spectacles indépendants l’un de l’autre dans deux endroits différents – la salle du Nouveau Monde et la Place du Petit St-Jean, se compléter avec autant de pertinence que LECTURE AUTOMOBILE des artistes belges Harald et Erik Thys et BOLIDAGE des artistes suisses Stéphane Montavon, Gilles Lepore et Antoine Chessex ! Alors que la conférence des frères belges nous plonge dans l’odyssée familiale de deux frères liés par la fascination du design automobile, les Suisses Montavon, Lepore et Chessex mettent en scène un concert de voitures tunées et d’orgue : coffres et portières ouvertes, les bolides offrent à l’appréciation des spectateurs leurs exubérances techniques et esthétiques, tout en utilisant la puissance de leurs moteurs pour se transformer en une étrange installation sonore. Les deux projets reposent sur un même désir implicite : celui de rencontrer l’humain qui se cache au fond de l’habitacle, voire à son origine. Ainsi en est-il des réflexions des frères Thys sur leurs idoles, Nuccio Bertone ou Sergio Pininfarina, les grandes figures du design automobile italien des années 60 et 70, portés aux nues pour leur génie esthétique et leur sens de l’érotisme suggéré. Ainsi en est-il de BOLIDAGE, dont la bande-son, entrelacée d’interviews de passionnés de tuning, met en lumière toute la vénération que ces usagers-créateurs de leurs propres bolides portent à leurs engins-créations.

De cette double confrontation à l’automobile, il ne faut toutefois pas retenir seulement la fascination qu’exercent la puissance et la beauté de l’objet roulant et rugissant. Le rapport de l’humain à la très haute technologie est au centre de ces projets, et dans ce registre, l’humour belge fait merveille, et deux fois plutôt qu’une. En ironisant sur le style prêt-à-porter des designers actuels, toujours affublés de châles et de chemises dernier cri, en présentant, images à l‘appui, les « laboratoires de dentistes » qui ont désormais remplacé les usines de production automobile, les frères Thys décryptent les messages publicitaires véhiculés par les marques de luxe où le plaisir de l’utilisateur se révèle proportionnel à son degré de solitude et égal à la distance stratosphérique qui le sépare du commun des mortels. Ou comment la fuite en avant de l’industrie automobile aboutit à une forme de création aseptisée dont le produit ressemble de plus en plus à des cercueils à roulette et moteur.

L’instinct de mort apposé à l’image de l’automobile ? Andy Warhol et David Cronenberg l’avaient déjà exploré, les frères Thys le replacent dans la perspective d’une évolution culturelle et sociale qui transforme inexorablement cet objet, symbole même de l’élan démocratique de la deuxième moitié du XXème siècle, en un bibelot prochainement réservé à une élite infime de la population. Alors que la diminution des ressources naturelles signera un jour ou l’autre la fin du mythe de l’automobile pour tous, quel habitacle nous protègera alors de la nature hostile du monde extérieur ? L’apocalypse programmée du modèle capitaliste s’incarne ainsi dans la trajectoire de l’automobile. Utopie collective dans les années 70, elle est devenue le signe d’une expression individuelle et hédoniste, à protéger rigoureusement. Sur des décors de paysages effrayants et évidés de toute présence humaine, il ne nous reste plus, simples mortels, qu’à prier et à nous tourner vers une transcendance quelconque. Avec en arrière-fond, le son de l’orgue et des moteurs agonisants de la performance  BOLIDAGE. Puissance, silence, et cætera… En attendant les trompettes de Jéricho…

– Article de David La Sala | Photos: dossier presse Festival Belluard Bollwerk International –

Ajoutez un commentaire !

Entrez votre nom

Votre nom est obligatoire

Veuillez entrer une adresse email valide.

L'adresse email est obligatoire.

Veuillez entrer votre message

Link-Art © 2010-2018

À propos